Tirez le meilleur parti de vos rédacteurs de contenu grâce à un brief d’article parfait

Rob Verschuren juin 23, 2021
9
shares

Que vous soyez responsable marketing ou propriétaire d’une boutique en ligne, il est fort probable que vous ne rédigiez pas vous-même votre contenu. Vous avez des gens pour cela. Peut-être en interne ou dans une agence. Ou des freelances. Ou l’aîné de tante Annabel, qui a un don pour ce genre de choses…

Combien de fois avez-vous déjà pensé: “Si seulement j’avais le temps, je pourrais faire beaucoup mieux que ça.”

Un copywriter d’un certain niveau est un professionnel qui a des connaissances en marketing, en référencement et dans bien d’autres domaines. L’un d’entre-eux pourrait même être votre spécialité.

Mais il a besoin de votre aide.

Il vaut la peine de consacrer quelques efforts à un bon brief d’article pour plusieurs raisons. Bien que cela puisse prendre du temps, c’est plus efficace que de devoir faire face à des discussions et des révisions répétées par la suite. Et si des mises à jour et des révisions sont nécessaires, un bon brief d’article constitue un point de référence. La rédaction d’un briefing complet vous aide également à garder une vue d’ensemble. Quelle est la place de ce contenu dans votre stratégie de marketing ? En vous posant ce genre de questions, vous pouvez cristalliser vos idées et vos objectifs.

Voici quelques suggestions sur les informations essentielles à inclure dans votre briefing et d’autres conseils pour tirer le meilleur parti de vos rédacteurs de contenu. Je vais rester simple. C’est ce que vos rédacteurs de contenu aiment aussi.

Qui ciblons-nous ?

La première chose qu’un copywriter voudra savoir est : pour qui vais-je écrire ? Si vous utilisez des profils d’acheteurs, assurez-vous que le profil auquel vous destinez ce contenu est clair. À quelle étape se trouve le consommateur dans son parcours d’achat ? Quel type d’action voulons-nous qu’il entreprenne ?

Quel est notre sujet de discussion ?

Que vous donniez à vos rédacteurs de contenu un sujet ou une liste de sujets à choisir, allez plus loin et incluez un angle dans votre brief d’article : comment voulons-nous aborder ce sujet ? Une bonne façon de trouver un angle est de rechercher les questions que les gens posent sur le sujet. Il y a probablement un certain nombre d’entre elles auxquelles vous pouvez répondre de manière satisfaisante.

Exigences en matière de SEO

Étant donné qu’une grande partie du contenu est destinée à améliorer les résultats de la recherche organique, un mémoire comprendra souvent des mots clés sur lesquels vous souhaitez être classé. Mais vous n’aiderez pas vos rédacteurs de contenu avec des instructions exigeant qu’un mot clé soit utilisé x fois. Il n’y a pas de nombre magique de mots clés pour que votre contenu soit classé pour ces mots. Google privilégie le contenu qui répond à la requête au lieu de la répéter. Par conséquent, répondre à la question de l’internaute doit être l’objectif de votre contenu et la tâche de vos rédacteurs. Choisissez les mots-clés ou les expressions qui correspondent à cette intention au lieu de vous contenter de sélectionner les mots-clés ayant le plus grand volume de recherche. Votre copywriter professionnel saura comment utiliser ces termes de manière logique et créative.

Le ton de la voix

Votre briefing – le premier en tout cas – doit inclure des instructions sur le ton de la voix ou un guide de style si vous disposez d’un tel document. La façon dont vous vous adressez aux gens fait partie de la personnalité de votre marque et doit être définie et protégée. Mais elle doit aussi être appliquée avec enthousiasme, et cela demande de la liberté et de l’inspiration. Lisez comment les instructions relatives au ton de la voix peuvent stimuler la créativité dans Conseils sur la tonalité d’un texte pour écrire pour sa marque.

Longueur

Ajouter le nombre de mots à un mémoire peut être utile. Mais le nombre de mots ne doit pas être une exigence arbitraire, car la longueur d’un contenu est souvent dictée par le sujet. Les rédacteurs de contenu préfèrent des instructions pratiques telles que “entre 800 et 1 000 mots”.

Liens

Les liens internes et externes sont bons pour le référencement, alors demandez à vos rédacteurs d’inclure un lien qu’ils jugent approprié et utile pour les lecteurs. Si vous avez des suggestions, assurez-vous de les inclure dans le brief de l’article.

Processus

Un article, ou tout autre contenu, n’est terminé que lorsqu’il est publié. Avant d’atteindre cette étape finale, il peut être amélioré par les commentaires, les questions et les suggestions de toutes les personnes concernées. Une plateforme de partage de contenu est un endroit idéal pour laisser votre contenu grandir. Nous utilisons GatherContent, mais il existe de nombreuses alternatives.

Partager les résultats

Cela va sans dire. Les résultats sont la meilleure incitation. Faites savoir à vos rédacteurs de contenu comment leurs articles sont classés et partagez d’autres résultats qui peuvent les inciter à poursuivre leur travail.

Notre expérience

Chez 0ptim1ze, nous briefons quotidiennement des rédacteurs de contenu dans de nombreux pays différents. Une chose que nous avons apprise est de respecter leur expertise. Cela implique, entre autres, que nous préférons la transcréation à la simple traduction du contenu pour nos clients. Au fil des ans, nous avons constitué une équipe internationale de rédacteurs de contenu qui produisent la qualité que nous recherchons et n’ont besoin que d’un demi-mot pour y parvenir. Si vous êtes intéressé par ce qu’ils peuvent faire pour vous, parlons-en.

Prêts à intensifier votre SEO?
Parlons-nous.

En soumettant votre adresse e-mail, vous confirmez que vous acceptez le stockage et le traitement de vos données personnelles par 0ptim1ze comme décrit dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions.