Une intervention simple
a doublé la vitesse du site de notre client

Avatar Sven août 29, 2016
16
shares
Comment rendre un #site web #HTTPS 100% plus rapide ? Lisez l’exemple de Klium.
Cliquez pour tweeter

Un site web qui s’affiche lentement donne lieu à une multitude d’occasions manquées. Le visiteur s’en va voir ailleurs avant même d’avoir vu les produits et la boutique en ligne passe à côté de plus d’une vente. De nombreuses études ont prouvé qu’il existe un rapport direct entre le temps de chargement d’une page et le taux de conversion. Ce récent Mobify Report en est un bon exemple.

Et ce n’est pas tout. De son côté, Google vous “pénalise”. Google tient à ce que le visiteur garde le meilleur souvenir possible de sa visite et la vitesse fait donc partie des facteurs de positionnement. Si votre site est lent, cela signifie qu’il sera classé plus loin dans les résultats de recherche et que vous payerez plus cher vos annonces AdWords par exemple.

L’optimisation de la vitesse de sites Internet fait donc partie des activités d’un consultant de marketing en ligne.

Ce n’est pas une activité standard. La vitesse dépend d’un grand nombre de facteurs et chaque site web nécessite sa propre approche. La question clé est cependant à chaque fois : quelles sont les améliorations qui rapportent le plus ?

Le cas de Klium est intéressant pour deux raisons :

  • Il montre comment un effort relativement petit permet d’obtenir des résultats impressionnants.
  • Il montre qu’il ne faut pas craindre qu’un site Internet sécurisé (HTTPS) soit plus lent qu’un site HTTP.

Le cas de Klium

Klium est la plus grande boutique en ligne d’outillages professionnels de Belgique et des Pays-Bas, et client d’Optimize depuis 2013. L’un des temps forts de notre collaboration a été l’obtention du Thuiswinkel Award Publieksprijs, le Prix du public de la meilleure boutique en ligne dans la catégorie DIY, en 2016, aux Pays-Bas.

En 2015, le site Internet de Klium était passé de HTTP à HTTPS. C’est une chose que nous conseillons absolument à tous nos clients, car le fait d’avoir un site protégé est un facteur de classement qui ne fera que prendre de l’importance.

twa_xs-klium
Le team de Klium à la remise des prix

Pour obtenir des informations détaillées sur le point de vue de Google et une liste récapitulative destinée à passer un site en HTTPS, nous vous conseillons de lire notre blog HTTPS Partout.

La feuille de route

  1. Définir ce qu’il faut améliorer
  2. Dans le cas présent, nous avons choisi de modifier le serveur du site. Comparée à d’autres méthodes, celle-ci a l’avantage de pouvoir être mise en œuvre rapidement et d’être relativement facile à tester au préalable.

  3. La mise en œuvre de HTTP/2
  4. HTTP/2 répond définitivement à la question de savoir si les sites sécurisés peuvent être aussi rapides que les sites non-sécurisés. Il est basé sur le protocole SPDY, spécialement développé par Google pour rendre les sites plus rapides. Dans le passé, seulement 6 connexions pouvaient être établies en même temps vers un domaine. Avec SPDY, il n’y a plus de limite. Cette amélioration était si bonne que SPDY est maintenant intégré de façon standard au protocole HTTP/2.

  5. Tester et mesurer
    • Avant d’apporter la modification, nous avons mesuré la vitesse du site depuis les navigateurs* utilisés par les visiteurs de Klium à l’aide de l’outil Pingdom.

    • Puis, nous avons installé un environnement d’essai pour pouvoir tester la configuration de façon isolée, sans que les utilisateurs en subissent les conséquences. Nous avons effectué ce test avec les mêmes navigateurs (marques et versions) que ceux utilisés par les visiteurs du site, une information obtenue via Google Analytics. En testant notamment les différents types de page et un certain nombre de transactions, nous avions obtenu une bonne idée des performances générales du site à l’issue de la mise en œuvre définitive.
    • Grâce à ces préparatifs et essais sérieux, la modification n’a pas posé le moindre problème et elle s’est aussitôt soldée par une hausse de 100% de la vitesse.
    • IMG_22082016_133634

      *Les navigateurs ne sont pas encore tous compatibles avec HTTP/2. Voici un récapitulatif des navigateurs selon leur compatibilité. Les navigateurs non compatibles avec HTTP/2 reviennent en HTTP/1. Nous avons vérifié aussi si ce retour fonctionne dans tous les cas.

Il faut bien se rendre compte qu’il n’est pas toujours possible d’obtenir avec une intervention relativement simple un résultat aussi spectaculaire. Le cas de Klium a été favorisé par le fait que beaucoup de connexions s’effectuent vers un même domaine.

Comme nous l’avons dit plus haut, chaque site est différent et aura ses propres problèmes et solutions. Mais dans tous les cas, la mise en œuvre de HTTP/2 est une bonne chose. Le protocole a été spécialement conçu pour rendre les sites Internet HTTPS plus rapides. Et si votre site n’est pas encore sécurisé, HTTP/2 est une raison supplémentaire pour passer rapidement à HTTPS.