SEO 2019: voici ce que John Mueller nous a raconté à Brighton

Davide mai 8, 2019
6
shares
Le 12 avril 2019, nous étions à Brighton pour assister au brightonSEO, un des plus grands évènements SEO dans le monde, avec pour but de rester informés des dernières tendances.

Nous avons assisté à plusieurs interventions, mais la session questions-réponses avec John Mueller est celle qui a parcouru les tendances SEO de 2019 de façon plus satisfaisante.

Pour ceux qui ne le connaîtraient pas: John Mueller travaille comme Webmaster Trends Analyst chez Google; il est une des personnes ayant le plus d’autorité lorsqu’il s’agit de connecter la communauté SEO et le géant américain.

Comme il l’a expliqué lors de son interview à Brighton, son rôle consiste en la connexion de l’équipe interne de recherche de Google avec les utilisateurs du site américain, et en particulier les personnes qui travaillent avec ces outils comme les SEOs, développeurs, rédacteurs, etc.

Le but est la constante amélioration de l’algorithme du moteur de recherche, et ce afin d’offrir au monde le meilleur service possible.

Si vous avez une demie heure à y consacrer, vous pouvez regarder ici le Q&A session de John Mueller.

Regardons de plus près quelles sont les tendances SEO en 2019 selon John Mueller.

Comprendre Google et servir l’utilisateur, une bonne formule

L’équipe interne de recherche de Google veille à ce que l’information sur internet soit facilement trouvable, accessible, pertinente et utilisable. Il n’y a pas un unique KPI (Key Indicator Performance) qui atteint cet objectif. Google doit comprendre quelle est la meilleure réponse à notre question et doit, pour ce faire, utiliser différents paramètres: allant de l’interaction des utilisateurs avec les résultats jusqu’à l’analyse de la source et ses liens. John Mueller donne comme exemple une requête médicale: ici cela se complique, car de nombreuses informations sont disponibles à ce sujet sur le net, et nous devons assurer l’exactitude du résultat.

Lorsqu’il s’agit de requêtes plus générales, Google ne sait souvent pas s’il affiche la réponse correcte. Nous sommes à la recherche d’informations, mais nous voulons peut-être aussi comparer ou acheter des choses. C’est la raison pour laquelle 10 résultats sont affichés sur une page Google standard: afin d’être capable de répondre aux possibles nuances de certaines requêtes.

Jonh Mueller aborde ensuite le ‘featured snippet’ en position 0: Google ne vole pas le trafic vers votre site, mais propose tout simplement le meilleur service à l’utilisateur dans certains cas. Il offre la réponse exacte aux requêtes des utilisateurs, qui est reprise dans une coupure qui affiche la source, qui est facile d’accès pour l’utilisateur s’il désire en savoir plus.

Le dilemme no-follow

De plus, si on parle de l’habitude récente de différents sites – surtout des journaux – John Mueller trouve que l’application du nofollow tag sur des liens externes est dommage parce que

Cela a certainement un impact sur la manière dont l’algorithme trouve des nouvelles informations, et c’est d’une certaine façon quelque chose d’inutile. D’un autre côté, je comprends qu’il y ait une tentative de combattre les innombrables requêtes que les sites reçoivent pour des raisons de link-building, et pour cette raison nous ne pouvons vous recommander d’utiliser systématiquement des follow links.

Aspects techniques

Google a indiqué que le prev / next tag n’était plus nécessaire. John Mueller nous a confié que l’algorithme de Google ne tient plus compte de ce signal depuis un certain temps. Selon Google, les études confirment que les utilisateurs préfèrent recevoir le contenu sur une seule et même page. Peu importe si le site est construit avec une pagination ou non, le plus important est que cela satisfasse l’utilisateur.

John Mueller a ensuite confirmé que les problèmes d’indexation qui avaient débuté le 4 et 5 avril 2019 étaient officiellement résolus. Si certaines pages importantes de votre site web ne sont toujours pas indexées, Google conseille de faire une demande d’indexation via la Google Search Console et d’utiliser un sitemap si vous souhaitez introduire de nombreuses URLs.

Un regard sur l’avenir

L’interview se conclut par un regard sur l’avenir: la recherche vocale (voice search).

L’attention mondiale portée à la Voice Search s’accroît indiscutablement, mais selon John Mueller, Google ne voit pas encore comment le partage de données émanant des recherches vocales pourrait améliorer la qualité du contenu proposé aux utilisateurs. L’évolution des recherches vocales est un élément que nous allons suivre de près.

…et un sur le passé

Voici ce que Rand Fishkin nous a raconté à BrightonSEO 2018